Déconstruisons l’amour romantique

Contexte

Nous entendons par « amour romantique » l’ensemble des croyances et valeurs sur ce que signifie « aimer et être aimé » dans notre société. Parmi les principales caractéristiques de l’amour romantique, nous trouvons :

  • L’idéalisation de l’autre
  • Se livrer entièrement à l’autre
  • Mettre l’amour au centre de sa vie
  • Tout justifier au nom de l’amour
  • Lier amour et sexe
  • L’exclusivité sexuelle
  • Le besoin de la présence constante de la personne qu’on aime
  • La croyance que l’amour peut triompher face à n’importe quelle adversité
  • La croyance que tout le monde est hétérosexuel
  • Penser que l’amour est éternel
  • Considérer que la jalousie est un signe d’amour
  • Lier amour et souffrance
  • L’idée que « l’amour est aveugle » (impulsif et incontrôlable)

Quelques mythes de l’amour romantique

  • LE MYTHE DE L’EXISTENCE DE « SA MOITIÉ » ou DE L’AMOUR PRÉDESTINÉ. L’idée que quelque part sur Terre, il existe une personne prédestinée pour chacun: une personne idéal, parfaite et unique pour nous qu’on trouvera un jour.
  • LE MYTHE DU COUPLE HÉTÉROSEXUEL. Le mythe selon lequel l’amour se traduit par une relation entre un homme et une femme, présupposant que les hommes et les femmes sont complémentaires et que les relations affectivo-sexuelles ne peuvent être qu’hétérosexuelles. Ce modèle est vu comme le modèle « naturel » depuis des siècles.
  • LE MYTHE DE LA DOULEUR ET DU DÉVOUEMENT À L’AUTRE. L’idée que l’amour implique souffrance et douleur. Peu importe la gravité des difficultés ou des conflits : l’amour permettra de surmonter n’importe quelle situation. L’idée également d’une « fusion » avec l’autre personne pouvant conduire au renoncement à ses propres
    projets : sacrifice sans espérer une réciprocité.
  • LE MYTHE SEXISTE DE LA FIDÉLITÉ ET DE L’EXCLUSIVITÉ. L’idée selon laquelle les désirs amoureux et sexuels ne peuvent être satisfaits qu’au sein du couple. La fidélité implique ainsi l’impossibilité d’être amoureux·se de plus d’une personne à la fois. Un critère qui s’applique toutefois de manière inégale aux hommes et aux femmes.
  • LE MYTHE DE LA CONSTANCE ET DE L’ÉTERNITÉ. L’idée que l’amour reste pérenne dans le temps, et que si une personne quitte l’autre, c’est qu’elle ne l’aime plus.
  • LE MYTHE DE LA JALOUSIE. La croyance selon laquelle la jalousie serait un signe d’amour et d’estime, entretenant l’idée que si tu es jaloux·se, c’est parce que tu accordes de l’importance à l’autre. Cette croyance se traduit par un état émotionnel qui implique de la peur, de la méfiance, de l’insécurité, de l’angoisse… devant la possibilité qu’une autre personne nous soit préférée.
  • LE MYTHE DE L’OMNIPOTENCE DE L’AMOUR. La croyance selon laquelle les gens peuvent changer par amour. L’amour serait également un élément suffisant pour surmonter tout obstacle.

Ressourses

Blogs (liens en catalan)

Films et vidéos

  • Trois mètres au-dessus du ciel, Espagne, 2010.
  • La Belle et la Bête, États-Unis, 2017.
  • Twilight, États-Unis, 2008 – 2012.
  • J’ai envie de toi, Espagne, 2012.
  • Querernos bien, Espagne, court-métrage sur la violence machiste entre adolescents.
  • «¡VAYA NOCHE!». Court-métrage de SEXus pour prévenir les violences machistes et LGBTphobes entre les jeunes et sensibiliser à la diversité sexuelle, affective et de genre.

 Littérature (en catalan ou castillan)

  • El futuro es femenino: cuentos para que juntes cambiemos el mundo, Sara Cano, Nube de Tinta. Collection de 8 contes illustrés par diverses illustratrices. Les histoires reflètent des situations de la vie quotidienne, montrant des protagonistes qui reprennent le pouvoir face à des situations sexistes injustes.
  • La Ventafocs ja no creu en prínceps blaus. Nunila López i Myriam Cameros, Ed. 96. Version moderne, réaliste et humoristique sur les relations de couple basées sur le mythe de l’amour romantique.
  • Què tinc ací baix?, Rosa Sanchís i Enric Senabre, Nórdica. Livre fantastique pour l’éducation affective et sexuelle des adolescents : ils résout les doutes, crée le débat et éveille l’esprit critique vis-à-vis des questions amoureuses, sexuelles et de genre.
  • Diari blau de la Carlota, Gemma Lienas, Empúries, 2004. La Carlota parle de violence de genre et de violence scolaire à partir de témoignages recueillis. Une bonne lecture pour créer le débat.

Autres ressources

Les fiches pédagogiques en lien :

D’autres fiches pour organiser différentes activités ou avec des idées pour réaliser ton accompagnement : visite l’acompanyateca.

Souscris-toi à notre newsletter

Maintiens-toi informé·e sur tout ce qui se passe à enTàndem



    He leído y acepto la cláusula de protección de datos.

    En cumplimiento del Reglamento Europeo de Protección de Datos (2016/680 de 27 de abril), le informamos de que sus datos serán incluidos en un fichero registrado a nombre de AFEV, con el fin de poder informar de nuestras actividades. Puede ejercer el derecho de acceso, rectificación, supresión, limitación y oposición dirigiéndose a dades@afev.org.